ACCUEIL
Presentation Personnelle
Presentation
du projet
Le film
en lui-même
LE PARCOURS
Descriptif et massifs montagneux
Calendrier
du voyage
A VELO
Moyen de transport
DESCRIPTION DU BUDGET
Budget global
Equipements
et vélo
Equipement camping
Vie quotidienne
Habillements cycliste
Habillements
Matériels video, photo
Matériel divers
Transports
Vaccins
MEDIA
Revues-Radio-Télé
DEJA PARCOURUS
Départ et retour
Italie
Grèce-Turquie
Inde
Australie
Alaska
Canada
Pérou
Bolivie
Argentine



-->retour aux<--


NOUVELLES ET PHOTOS du PÉROU





22/09/06 19:18

Ola amigos,
Me voici de retour à Cusco, (au Pachacutec 2 * bien sur ...!!!)
Bon alors après avoir quitté mes camarades de vacances à Lima, j’ai repris mon vélo et celui-ci m'a fait découvrir un nouveau Pérou !! le vrai ...très bien, super.... mais super dur à vélo !!!
Il n’y a pas un kilomètre de plat par ici !!! que de la montagne, des cols qui n’en finissent pas des descentes plus fatigantes que les montées et tout ça à plus de 4000 mètres d’altitude sur des pistes bien pourries !!! Vive le Pérou .....
Mais bon les paysages et les gens sont vraiment cool alors ça roule ...
Je me suis fait héberger quelques jours dans une famille de paysans de la campagne d’Ayacucho. Au programme de ces quelques jours, mettre des boucles d’oreilles à tout le bétail que la famille possède... bon pour les moutons y a pas trop de problèmes mais quand vient le tour des taureaux .... ce n’est pas la même chose ....tout celà dans une ambiance de fête arrosée d’alcool local l’Inca whisky comme ils disent là- bas ...
Puis il a bien fallu que je reparte malgré l’insistance de la famille qui voulait que je reste encore quelques jours. Je leur promets de revenir dans quelques années un 30 août pour de nouveau participer à la petite séance de piercing annuelle ! et je reprends ma route.
Je roule jusqu'à au petit village de Cac Hora et de là, je pars pour un petit trek de trois jours à la découverte de la cité inca de Choquequirao, une sorte de nouveau machu pichu.
Ici, tout n’est pas encore découvert, de gros travaux de défrichage et de fouille sont en cours…..
Choquequirao est vraiment un coin tranquille préservé du tourisme de masse mais pour combien de temps ?
En ce moment, je me repose à Cusco une ville que je commence à bien connaître et, dans quelques jours, je reprends la route toujours plus au sud.
Aller !! Hasta luego !!
Sylvain
* à l’hôtel que nous avons occupé lors de nos différents passages à Cusco.


31/08/06 21:33


A peine arrivés qu'ils repartent déjà !!!
Non là les gars c'est vraiment pas sérieux, vous auriez pu rester plus longtemps !
J'ai même pas vu passer le mois d'août...
(ce mois d'août, une dizaine de mes amis sont venus à ma rencontre au Pérou).
Bon en tout cas, si ce n était pas assez long c'était vraiment super !
Aller je vous raconte :
Samedi 22 juillet, je retrouve Mathilde et julien à Lima, nous partons directement pour
le Chili. Quelques millions d'heures de bus plus tard nous arrivons enfin à San Pedro de Atacama.
Nous restons 2 jours dans ce coin vraiment super touristique où tout est mega cher, puis nous quittons le chili pour rejoindre la Bolivie.
Trois jours de 4/4 à travers l'altiplano à + de 4000 mètres d'altitude au milieu de super paysages : des montagnes, des lac, du désert, des volcans pour finir par le salar de Uyuni! Vraiment cool !
Une fois dans la ville de Uyuni nous chopons un bus pour La Paz.
Une nuit de bus que je ne suis pas prêt d oublier...
Déjà pas de route, mais une super piste ultra défoncée où par moment les secousses sont si fortes que tu te cognes la tête au plafond !!!
Rajoutez à ça une température ultra négative au point qu'il gèle à l'intérieur du bus, des fenêtres qui ne ferment pas, des sièges bien pouraves et comme ça vous êtes sûrs de faire un très bon voyage...
Enfin nous arrivons vivant à La Paz et c'est bien là le principal.
Comme il nous reste quelques jours avant de retrouver les autres, nous décidons avec Julien de tenter l'ascension du Yama Potosi, un sommet de plus de 6000 mètres ( 6088 plus exactement) qui se trouve dans les environs de La Paz.
La tourista n'ayant pas de pitié, Julien est obligé de rester au « height camp » à 5200 m, quant à moi, n'ayant plus de compagnon de cordée, je m'associe avec un canadien rencontré au camp et nous parvenons jusqu'au sommet.
Mon premier 6000 et une fois en haut pas le temps de vraiment apprécier le paysage qu'il faut déjà redescendre, la température est glaciale et mes pieds sont complètement gelés.
Je quitte le Canadien au height camp et redescends direct jusqu'au « base camp » où je retrouve julien qui a repris quelques forces.
Retour à La Paz et deux heures plus tard nous retrouvons toute la compagnie.
La compagnie c'est : Cécile, Benoît, Magali, Raphaëlle, Aurélien et Baptiste.
Puis le lendemain, mon frère Guillaume débarque au petit matin et réveille tout le monde merci guillaume...
Bon voilà cette fois nous sommes au grand complet 10 au total !
et que l'aventure commence….
Nous partons une journée jusqu'à Chagaltaya la station de ski la plus haute du monde !
Mais attention la station !!!! La seule remontée mécanique qu'il y a c'est un vieux câble tout rouillé qui est entraîné par un moteur de 2 chevaux !! vive le ski en bolivie...
Le soir de retour à l'hôtel c’est l'hécatombe : la turista frappe les 3/4 de notre groupe. Nous quittons quand même La Paz et la Bolivie par la même occasion pour rejoindre Puno au Pérou sur les bords du lac Titicaca.
Baptiste ne parle plus, c'est qu'il doit vraiment être malade !!!
Un jus de pêche dans la gueule, une douche chaude et une bonne nuit de sommeil vont retaper les troupes !
Nous embarquons le lendemain matin pour une balade de deux jours sur le lac Titicaca.
Au programme visite des îles flottantes avec en cadeau un petit tour sur un bateau de jonc (allez celle là je la dedicace a Rou) …5 soles !!!
Puis après quelques parties de Uno* sur le toit du bateau -à oui au fait, si quelqu’un retrouve un +2 vert dans le lac Titicaca merci de bien vouloir nous le redonner...-
nous débarquons sur l’île Amantani et passons une nuit chez l’habitant.
Le lendemain nous nous arrêtons sur l’île de Taquille puis nous regagnions Puno.
Cusco est notre prochaine étape mais faut il encore y arriver !!!
Ayant choisi la compagnie de bus la moins chère (le ponny express rose !) il fallait s’attendre à quelques problèmes...
50 km après notre départ de puno un pneu éclate, bon... vu l’état des pneus rien d’étonnant : slic de chez slic.
Des pneus de rallye sur un bus du jamais vu !!
Mais le ponny express à sa réputation à tenir, et ne croyez pas que c’est pour économiser de l’argent qu'ils roulent avec des pneus usés jusqu'à la corde... non non non, ils ont sûrement choisi de chausser des pneus slic pour gagner quelques secondes sur les concurrents !!! et oui encore une fine stratégie élaboré par le ponny express team compétition.
Le pneu est changé en quelques minutes par les mécanos de Schumi et il est remplacé par un autre encore plus slic avec en prime une très belle hernie et une grosse déchirure sur le cote !!!
Bon ben là il ni a plus qu’a croiser les doigts pour que ça tienne jusqu’a Cusco !
Par magie nous arrivons dans la capital inca sans autres problèmes à part pour Baptiste qui a passé un agréable voyage entre une soupe à la tête de mouton renversé sur le siège à coté de lui et les pépins d’orange que sa charmante voisine lui crachait gentiment dessus !!!
« Oyonnax style » débarque a Cusco et investi le pachaqutek 2
Nous préparons notre visite du monument le plus célèbre de tout le perou,
le Machu picchu.
Mais alors la attention l’arnaque, pas moyen de trouver en dessous de 100 dollars !!!
enfin si, j’avais bien trouvé une technique qui revenait a 20 dollars mais ça prend beaucoup plus de temps et ce temps nous ne l’avions pas vraiment alors va bien falloir payer…
Nous voici parti :
Petite visite de la vallée sacrée :Pisac, Ollantaytambo, puis nous grimpons dans le train qui nous amène jusqu'à Aguas Callientes (le village le plus proche du machu qui est accessible seulement par le train).
Il est 5h, nous quittons l’hôtel à la frontale, attaquons l’ascension jusqu’au Machu picchu.
Le jour se lève petit à petit et nous découvrons alors la jungle qui nous entoure. Nous pénétrons à l‘intérieur du site et nous prenons notre petit dej’ en contemplant le levé de soleil sur les ruines inca les plus célèbres du monde.
Il n’ y a rien à dire c est vraiment beau...
Nous restons la journée là haut, escaladons le Vanapichu et redescendons le soir venu sur Aguas Callientes.
Nous restons la journée là haut, escaladons le Vanapichu et redescendons le soir venu sur Aguas Callientes. Nous rentrons tranquillement sur Cusco en 2 jours et profitons d’un très beau coin pour passer une nuit à la belle étoile au milieu des terrasses incas.
Un peu froid mais vraiment cool. (Au petit matin, des touristes visitant ces terrasses ( ils faut dire que nous dormions sur un site touristique) ont eut la chance de nous contemplés, emmitouflés dans nos duvets !)
Une partie de l’équipe repart pour le Canada et pour la France mais nous sommes encore 7 à poursuivre le voyage jusqu'à Arequipa (la ville blanche).
De là, nous partons quelques jours pour le plus grand canyon du monde, le canyon del colca, célèbre pour ses condors. Une fois à Cabanacondé bourrée de flics cette ville ; ) , nous nous mettons en route pour un petit treck de 2 jours.
Descente au fond du canyon, une nuit à la belle étoile dans l’oasis et remonte le lendemain sous un soleil de plomb. Encore une marche que Magali n’est pas prête d’oublier... De retour à Cabanaconde, nous embarquons dans la benne d’un Pick-up pour rejoindre Chivay où nous avons entreposé tout le matériel superflux à notre petite balade.
Retour a Arequipa, puis, après quelques jours de repos et un peu de shopping pour certains, nous rentrons à Lima.
Une petite baignade dans le pacifique suivie par une séance de chirurgie pour extraire les épines d’oursin de nos pieds et voila c’est la fin.
Tous le monde rentre chez lui sauf l’irréductible petit cycliste** qui continue sa route en Amérique du sud.
Merci pour votre visite les gars ça ma fait vraiment plaisir !!
Aller, on the road again.
a+ Sylvain
*Gildas, j’ai une question, qui nous à d’ailleurs posé problème pendant tout le voyage, « peut-on mettre un +4 après un +2 » ???
PS: je ne vous envoie qu'une seule photo, le reste viendra très bientôt.. (dès que j'aurai trouvé un moyen pour envoyer tout plein de photo avec un moyen très rapide!!)


Lima, le 28 juillet 2006

Hola, Me voici au Pérou à Lima plus exactement
Le programme pour les prochaines semaines est un peu compliqué, car il y a pas mal de monde qui vient me rejoindre ici en Amérique du sud. 9 au total + moi ce qui fera 10 pequeños français.
Ça risque d’être bien drôle de voyager à dix au Pérou ... viva l’ aventura ...
Un mois de repos sans vélo !! on va se débrouiller avec les transports en commun du coin.
Les premiers à arriver : Julien et Mathilde, ils débarquent ce soir à Lima. Avec eux, nous allons essayer d’aller jusqu’au Chili, puis à La Paz en Bolivie où nous devrions retrouver le reste de l'équipe aux alentours du 5 août. Une fois, tout le monde réuni, nous partirons direction le lac Titicaca, puis Cusco et le célèbre Matchupitchu.
Voilà un programme bien chargé pour le mois d’août, puis si tout se passe bien, début septembre, je devrais récupérer mon vélo à lima et repartir en solitaire direction le sud par la cordillère des Andes.
a+ sylvain

 
2005 Cycles D. GUEDON - webmaster   jb   mise à jour   le 8 septembre 2006